Oui, Haïti s’est révoltée contre dieu

Bataille-de-VertièresDans une vidéo postée sur sa page Facebook, l’Américain Joel Trimble, alias Frè Joel, qui vit depuis en Haïti depuis de nombreuses années, a déclaré qu’en acquérant son indépendance en 1804, Haïti s’était révoltée contre Dieu et que les problèmes que ce pays confronte actuellement, y compris le tremblement de terre du 2010, en sont les conséquences. Or il se trouve qu’Haïti s’était effectivement révolté contre un dieu en 1804…

Oui, il faut l’admettre, Haïti s’était effectivement révoltée contre un dieu en acquérant son indépendance en 1804. Mais ce n’est pas le Dieu qu’on croit. Car si ce Dieu est un Dieu d’amour, on ne peut croire qu’il est l’auteur de toutes les atrocités, les cruautés sans nom commises par les colons et les esclavagistes. On ne peut accepter qu’il y ait donné son aval.

Haïti s’est effectivement soulevée contre un dieu. Elle s’est révoltée contre le dieu blanc, le dieu oppresseur, esclavagiste, raciste, le dieu colonial, assassin, spoliateur, exploiteur, cruel, violeur de femmes et d’hommes, le dieu criminel, le dieu de la suprématie blanche qui fait croire qu’un groupe d’hommes d’une telle race est supérieur aux autres et a autorité sur toute la terre… Oui, nous nous sommes révoltés contre ce dieu-là. Ce dieu ne saurait être le Dieu du ciel, qui a créé tous les hommes libres et égaux et qui les aime. Le dieu contre lequel Haïti s’est révoltée ressemble davantage à un démon. Si nous devions le combattre, nous le combattrions encore et encore.

Joel Trimble ne rend malheureusement pas service au Dieu de la Bible lorsqu’il prétend que les Haïtiens se sont révoltés contre lui et que c’est Dieu qui depuis plus de 200 ans nous envoie les 7 plaies d’Egypte à cause de notre désobéissance et de notre insubordination. C’est tout simplement faux ! Trimble va plus loin en arguant que dans sa colère, ou par désir de vengeance, Dieu nous a envoyé un tremblement de terre pour tuer plus de 300 000 personnes. Dieu aurait tué tous ces gens-là afin que le peuple Haïtien se repente, selon Trimble. Si c’est vrai, ce Dieu serait très méchant et personne ne devrait le servir. Cependant, le dieu dont Trimble c’est son dieu propre, le dieu blanc, le dieu criminel, oppresseur…

trimble
Joel Trimble

Trimble déclare plus loin qu’Haïti a récolté ce qu’elle a semé pour s’être libérée et s’être soulevée contre le dieu blanc, le dieu du colon, le dieu de l’esclavagiste. Ce qui laisserait croire que c’est l’opprimé le coupable et non l’oppresseur. Ce dernier ne récoltera jamais ce qu’il a semé pour avoir kidnappé, tué, asservi, traumatisé, maltraité, violé, déshumanisé des millions d’êtres humains ?

Dans un long commentaire posté sur Facebook, le Pasteur Marc Antoine a posé quelques questions à Joel Trimble. Il lui demande :

« Quand est-ce que les pays qui ont enlevé des habitants de leur pays d’origine, anéanti des populations autochtones et détruit des générations de gens, récolteront-ils ce qu’ils ont semé … La colonisation n’est-elle pas démoniaque ?

« Quand est-ce que les pays qui, pendant des siècles, ont mis en place des systèmes d’esclavage, ont institutionnalisé la loi Jim Crow et créé des modèles qui gardent les personnes de couleur au bas de l’échelle récolteront-ils ce qu’ils ont semé… le racisme n’est-il pas démoniaque ?

« Quand est-ce que les pays qui profitent de la pauvreté d’autres pays, soutiennent les régimes corrompus et perpétuent un cycle d’instabilité récolteront-ils ce qu’ils ont semé? Ces politiques internationales ne sont-elles pas démoniaques? »

Le pasteur continue : « Haïti n’est sous le coup d’aucune malédiction sinon celle de la volonté et de l’action humaines. Ingérence internationale. Leaders corrompus. Mauvais traités. Manque d’éducation. Manque d’emploi. Manque de soins de santé. Systèmes inefficaces. La liste continue! » « Cependant, poursuit-il, l’une des plus grandes malédictions dont nous souffrons est celle d’avoir voulu nous libérer du joug de l’oppression. Non seulement nous le désirions, nous nous sommes battus pour l’obtenir … et nous l’avions gagné! Ce gain n’était pas un gain démoniaque, ce gain n’était pas une malédiction, ce gain ne sera jamais honteux. S’il y a quelque chose de démoniaque, s’il y a une malédiction, et s’il y a de la honte quelque part, elle est du côté des gens qui nous ont éloignés de notre pays et qui nous ont rendus esclaves dans un autre. Ce sont eux le démon, que la malédiction et la honte soient sur eux ».

Quid du vaudou ?   

Dans sa réquisition contre l’Indépendance d’Haïti, Joel Trimble a déclaré qu’elle est démoniaque car nous l’avions obtenu du diable et que nous nous sommes révoltés contre nos maitres blancs qui eux auraient été dans le camp de Dieu. C’est la chose la plus absurde que quelqu’un puisse dire ou laisser supposer. La guerre entre l’armée haïtienne et l’armée française en 1803 n’a jamais été une lutte entre Dieu et le diable, entre le vodou et le christianisme. Si elle l’avait été, cela aurait voulu dire qu’une fois dans l’histoire de l’humanité Dieu a lutté contre le diable et Dieu a été vaincu ! Cela est impossible ! Des hommes ont lutté avec d’autres hommes et les Haïtiens (pas le diable, pas le vodou) ont été vainqueurs des Français (pas de Dieu ni du christianisme). Fin de l’histoire.

Donc ce n’est pas le vodou qui a libéré Haïti et ce n’est pas non plus le vodou qui maintient le pays dans son état actuel. Haïti est dans l’état où elle est à cause de l’action des hommes, pas à cause d’une religion quelconque (ni du Christianisme ni du vodou). Aucune religion n’a jamais développé un pays ni n’a constitué un frein à son développement. Il existe des pays athées comme la Chine et le Japon qui sont prospères. Il existe des pays polythéistes comme l’Inde qui ont une économie florissante. Nous devons arrêter de voir la main du diable ou de Dieu dans nos malheurs en tant que nation ou croire qu’un dieu a béni les pays qui sont prospères même si ces derniers ne connaissent même pas ce dieu.

Je doute fort que Haïti deviendra la première puissance mondiale si tous les Haïtiens se convertissent au Protestantisme. Ce n’est pas une religion particulière qui rend un pays prospère ou qui l’appauvrit. Je doute fort que si nous avons plus d’églises évangéliques en Haïti nous aurons plus d’électricité, plus de route, plus d’hôpitaux, plus d’écoles, plus d’infrastructures… Dans les pays riches comme les USA, la plupart des gens ne vont pas à l’église les dimanches matin ; ils vont travailler ou vont dans les matches de football, à la plage, aux centres commerciaux ou restent chez eux à regarder la télévision. Ce n’est pas une religion quelconque qui a fait la richesse des USA et ce n’est pas une autre qui est responsable de la misère d’Haïti.

Jonel Juste

Author: jjuste02

Journalist, Communication Specialist, Social Media Marketer, blogger, writer, etc.

2 thoughts on “Oui, Haïti s’est révoltée contre dieu”

  1. Les États-Unis ont servi de la religion pour tromper les gens,mais Pas Dieu,ce que j’aimerais ajouter,l’esprit du diable est caché derrière le mal que le monde entier souffre aujourd’hui.aucun pays au monde n’a jamais connu le développement par la religion.si réellement pasteur Joël a parlé ainsi,c’est un prétendant pasteur.

    Like

    1. Il est un progressiste si l on juge ces videos de promotion de la culture locale. ET ses encouragements pour les efforts de development. Personne pourrait faire une pareille declaration contre un territoire qui L accueil avec autant d amour. Je pense que c est une diffamation contre frère Joel . Il faut montrer la video dans laquelle il a fait cette declaration pour arriver à me convaincre car la diffamation fait plus de mal au pays que Satan.

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s