La Poésie à l’Honneur à l’Investiture de Joe Biden

Le nouveau président américain Joseph Robinette Biden Jr. a bel et bien prêté  serment le 20 janvier 2012 à Washington dans des circonstances particulières. Pas de foule, sécurité renforcée, tous les invités masqués, Covid-19 oblige. Mais à part l’investiture elle-même, les prestations de serment, les performances musicales, les discours officiels et les prières, l’une des choses qui a retenu l’attention est le vibrant poème récité en l’occasion et qui a lancé un appel à l’unité dans un pays divisé.

Pour la 6e fois dans l’histoire des investitures de présidents américains, un poète a été invité à déclamer un poème. Cette fois-ci ce fut au tour d’Amanda Gorman, la plus jeune poétesse (22 ans) jamais invitée à une telle cérémonie, de lire le sien.

Le “poème inaugural”, comme on l’appelle, est une tradition lancée au début des années 60 aux Etats-Unis. Le premier à lire un tel poème fut  Robert Frost pour John F. Kennedy en 1961. Le texte s’intitulait «The Gift Outright». 

L’initiative s’est toutefois stoppée après le décès tragique du président Kennedy. Elle a repris en 1993 lorsque le président Bill Clinton a sollicité les bons offices de la célèbre poète américaine Maya Angelou pour déclamer un texte lors de la première investiture de l’élu démocrate. Celle-ci a lu “On the pulse of morning”. En 1997, Clinton a de nouveau demandé à un poète, son compatriote Miller Williams, originaire comme lui de l’Arkansas, de lire un texte en l’occasion de sa deuxième investiture.

De son côté, Barack Obama, pour son premier mandat, a demandé à la poétesse Elizabeth Alexander de présenter une œuvre originale pour son investiture en 2009. Après la réélection d’Obama, le poète Richard Blanco a lu “One Today”, un nouveau poème qu’il a écrit pour la cérémonie de 2013. Et pour Biden en 2021 ce fut la jeune Amanda Gorman qui a été choisie pour composer et réciter un texte sur l’unité nationale intitulé “The Hill We Climb (La colline que nous gravissons)”. Voici quelques extraits traduit de l’anglais au français:

“Nous avons vu une force qui détruirait notre nation plutôt que de la partager 

 Détruirait notre pays si cela veut dire retarder la démocratie 

 Et cet effort était à deux doigts de réussir  Mais pendant que la démocratie peut être ponctuellement retardée 

 Elle ne peut être vaincue de façon définitive Nous croyons en cette vérité, en cette foi“, écrit Amanda faisant référence à la fameuse émeute orchestrée par les partisans de Donald Trump au Capitol le 6 janvier écoulé.

La poétesse dit encore:

“Nous nous battons pour forger une union avec un but 

 Pour composer un pays engagé dans toutes les cultures, couleurs, personnages et conditions de l’homme 

 Et nous levons nos regards non pas vers ce qui se tient entre nous 

mais vers ce qui se tient face à nous 

 Nous mettons fin au clivage parce que nous savons, mettre notre futur en premier, pour atteindre nos bras 

 nous devons mettre nos différences de côté  Nous déposons nos armes 

et en former un autre“.

Elle conclut son poème par ces mots:

“Car il y a toujours de la lumière,

 si seulement nous sommes assez courageux pour la voir – 

si seulement nous sommes assez courageux pour l’être.”

Tous les poèmes inauguraux récités par divers poètes sont de belles œuvres d’art, mais sont également devenus des documents politiques, évoquant des moments spécifiques de l’histoire des États-Unis.

Force est de constater que la tradition poétique est plutôt une habitude démocrate. Seuls quatre présidents democrates- John F. Kennedy en 1961, Bill Clinton en 1993 et 1997, Barack Obama en 2009 et 2013, et Joe Biden en 2021 – ont fait lire des poètes lors de leur investiture. Ces présidents étaient connus pour leur goût de la lecture et de la littérature, souligne Poets.org

Aucun président républicain jusqu’ici n’a invité un poète à son investiture. Peut-être que ces derniers n’aiment pas les poètes. 

Jonel Juste

Author: jjuste02

Journalist, Communication Specialist, Social Media Marketer, blogger, writer, etc.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s