La Cigale et la Fourmi au 21e Siècle

cigale

La cigale et la fourmi étaient bonnes copines. Elles se rencontraient parfois au bar pour boire un verre et causer un peu. Les deux amies avaient cependant deux personnalités opposées; la fourmi était une travailleuse acharnée tandis que la cigale était une fêtarde, une chanteuse, une artiste. Tandis que la fourmi travaillait 24 heures par jour, la cigale bossait peu, se rendait dans les clubs faire la fête avec ses amis jusqu’au matin.

Un jour, la fourmi dit à son amie qu’elle devait cesser de vivre ainsi et se trouver un emploi stable. «Je ne serai pas toujours là pour te prêter de l’argent pour lequel je travaille si durement; en plus tu me dois déjà beaucoup. À propos, quand vais-je récupérer mon argent? ”, a demandé la fourmi. «Tu sais, je suis une artiste, a répondu la cigale, et un jour, le monde entendra parler de mon immense talent, je deviendrai riche et célèbre et je te rembourserai. Je te le promets. ”-“ C’est ça, cause toujours, continue de rêver, fainéante ”, répondit la fourmi.

Quelques années après cette conversation, une grave récession frappa le pays. Les choses étaient difficiles pour tout le monde, sauf peut-être pour la fourmi qui avait assez économisé pour traverser la crise financière. La cigale savait que son amie avait fait des économies. Elle l’a donc appelée au téléphone pour emprunter de l’argent pour survivre. «Je te paierai, foi d’animal, intérêt et principal», a-t-elle déclaré. “Vraiment ?”, répondit ironiquement la fourmi qui n’était pas disposée à prêter de l’argent à son amie dans le besoin. «Souviens-toi que je t’ai dit un jour que je serais fatiguée de toi, ce jour est venu, mon amie. Tu chantais, j’en suis fort aise, tu n’as qu’à danser maintenant », lance la fourmi avant de raccrocher.

Le temps a passé après cet épisode et la fourmi n’a plus jamais entendu parler de son amie la cigale, et elle se moquait bien de savoir si elle était vivante ou morte. Entre-temps, les finances de la fourmi s’étaient détériorées. La crise avait été très dure et elle a siphonné toutes les économies de la bosseuse. Comble de malheur, la fourmi a même perdu son emploi à la compagnie où elle travaillait. La plupart des employés ont été renvoyés après la fusion avec Mosquito Corporation.

La fourmi était maintenant à la recherche d’un nouvel emploi, ce qui n’est pas facile pour une fourmi de nos jours. Pendant ce temps, sa voiture a été remorquée et elle a presque perdu sa maison. Un jour, alors qu’elle poussait la lourde porte en verre d’une grande entreprise où elle venait d’avoir un entretien d’embauche, elle remarqua une longue limousine blanche garée à l’entrée. Elle s’arrêta un instant juste pour voir qui c’était. Elle était très surprise de voir sa vielle amie la cigale sortir de la voiture de luxe en fourrure et portant des lunettes de soleil. La cigale, qui n’avait pas gardé rancune contre la fourmi, a immédiatement reconnu son amie. Elle courut vers elle et l’étreignit chaleureusement. « Regarde-toi. Tu ressembles à une star. Que s’est-il passé?», s’exclame la fourmi. « J’ai gagné un million de dollars au concours de chant “Nouvelle Star”. Ensuite, j’ai remporté une autre cagnotte dans “Danse avec les Stars”.  Je t’avais dit qu’un jour le monde découvrirait mon talent », a répondu la cigale triomphante. Elle ajoute : « Je viens de sortir mon premier album et je suis en tournée aux États-Unis et en Europe. J’ai joué dans un film nominé pour un Oscar. Les choses vont à merveille. La vie est belle! » – “Vraiment?”, répondit la fourmi qui se sentait soudain très gênée. «Parle-moi de toi», demanda à son tour la cigale à la fourmi. «Eh bien, je viens de perdre mon travail et je cherche du boulot en ce moment. Je viens d’avoir un entretien d’embauche dans cette entreprise. » « Vraiment? dit la cigale, eh bien mon amie, c’est ton jour de chance. Le président de cette société est un copain et il me doit une faveur. Ne t’inquiète, le boulot est à toi».

«En outre, poursuit la cigale, voici un chèque de 15 000 dollars pour tout l’argent que je te devais. Je t’ai dit que je te payerais un jour. Voici ma carte de visite. Si tu as un problème, n’hésite pas à m’appeler, mon amie ».

Après le départ de la cigale, la fourmi était à la fois heureuse et honteuse. Lorsqu’elle s’est assise dans le train qui la conduisait chez elle, elle s’est mise à pleurer. Personne dans le train ne savait pourquoi, sauf vous et moi.

Moralité : Eviter d’être méchant comme la fourmi et apprendre à chanter et à danser.

Jonel Juste

Advertisements

Author: jjuste02

Journalist, Communication Specialist, Social Media Marketer, blogger, writer, etc.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s