Non, la CIA n’a pas tué Bob Marley

bobDes révélations incroyables sur Bob Marley circulent sur Internet. Selon un article originellement publié sur Newswire.com, un officier à la retraite de la CIA ayant eu quelques semaines à vivre aurait avoué avoir assassiné le chanteur. Mais il s’agit de « fake news », une intox, une invention, un mensonge.

L’article a été publié pour la première fois en ligne par YourNewsWire.com. C’est l’un des sites les plus notoires de Fake News. Par exemple, il a été dit que Hillary Clinton était liée à un réseau pédophile.

Une autre fois, il avait affirmé que les autorités américaines préparaient l’assassinat de Donald Trump.

Le site est créé par Sean Adl-Tabatabai, un ancien producteur de la BBC qui a ensuite travaillé pour un site Web de théorie du complot qui estime que le monde est contrôlé par des lézards prédateurs qui exigent des sacrifices humains.

L’article de Bob Marley est écrit par Baxter Dmitry, dont les autres articles incluent de fausses affirmations selon lesquelles le FBI a soigneusement supprimé les preuves de la fusillade à Las Vegas, que le pape croit que Jésus est devenu Satan et que Britney Spears a admis s’être échappée des Illuminati.

Donc – tout de suite – nous savons que ce n’est pas une source fiable. Mais voici quelques autres éléments pour désapprouver ce fake news.

  1. L’homme sur la photo n’est pas un agent de la CIA

Il s’agit en fait d’une simple image stockée. Il provient d’une séance photo réalisée par un photographe en Pologne. Pas en Amérique.

  1. Rien ne peut pas corroborer qu’il était un agent de la CIA

L’article dit l’agent de la CIA s’appelle Bill Oxley. Mais l’Internet ne présente les traces d’aucun agent de la CIA portant ce nom. Si vous le cherchez sur Google, la seule chose qui se présente est cet article et les autres sites Web qui l’ont copié.

Cela ne contredit pas l’histoire en elle-même (après tout, vous vous attendriez à ce que la CIA reste secrète). Mais c’est encore un autre aspect de l’histoire qui ne peut être ni vérifié ni étayé. On nous demande de croire simplement l’auteur.

  1. L’hôpital n’a jamais entendu parler de lui

L’article indique que Bill Oxley est un patient de Mercy Hospital dans le Maine, aux Etats-Unis.

Mais il ne l’est pas.

FactCheck a téléphoné à l’hôpital, mais on nous a dit qu’il n’y avait personne sous ce nom. Ils ne connaissaient non plus aucun patient du nom d’Oxley qui y avait été internée.

  1. Il n’y a pas de sources

Le rédacteur de l’article ne dit pas d’où il tire ses informations. Était-il lui-même au chevet de Bill Oxley? Ou a-t-il entendu l’histoire de quelqu’un d’autre? Si oui qui? Il ne dit pas.

Le verdict

Les théories du complot sur la mort de Bob Marley circulent depuis des années. Après tout, un homme armé non identifié a tenté de le tuer en 1976.

Les histoires et les mythes sur sa mort ont toujours été populaires. Rien ne prouve que les affirmations de cet article soient correctes, car elles semblent ne reposer sur rien. Ce sont des fausses nouvelles.

Your News Wire n’a pas fourni aucune source pour corroborer l’histoire, en dépit des nombreuses citations du prétendu Oxley apparemment en train de mourir. Le site a également la réputation de rédiger des faux articles, notamment de prétendus aveux d’agents de la CIA sur leur lit de mort. Nous n’avons trouvé aucune trace d’un Bill ou de William Oxley lié à la CIA, et ni son nom, ni les citations qui lui sont attribuées, ni les faits fondamentaux de l’histoire de Your News Wire ne sont corroborés nulle part.

Advertisements

Author: jjuste02

Journalist, Communication Specialist, Social Media Marketer, blogger, writer, etc.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s